|

6 leviers pour garder la forme pendant les fêtes

Il faut une bonne motivation pour traverser les fêtes de fin d’année sans impact négatif sur notre santé. Dans cet article je vous livre 6 leviers pour réussir à garder la forme et préserver votre terrain biologique.

Pourquoi établir une ligne de conduite à tenir pour garder la forme pendant la période de Noël ?

Pendant le mois de décembre, nous consacrons beaucoup de notre attention aux préparatifs des fêtes de fin d’année. À cette occasion, la plupart d’entre nous échangent des cadeaux et s’offrent de copieux repas. Guirlandes, décors et musiques rallument le désir de vivre en famille ou entre amis des moments chaleureux et de divertissement. Néanmoins, le stress, les tensions et les angoisses réapparaissent aussi. Entre la joie du moment présent et la nostalgie des fêtes passées, rires et copieux repas, chants et préoccupations économiques, comment Noël affecte réellement notre santé ?

1) Les produits de qualité sont plus sains

En période de crise, il est fondamental de réduire les dépenses, et c’est ainsi que, parfois, nous orientons nos choix vers les produits les moins chers, sans néanmoins revoir nos habitudes de vie. Comme chaque année, la grande distribution nous persuade de fêter Noël avec ses produits tellement mis en valeur par la publicité. Les cadeaux, les lumières et les plats somptueux sont devenus désormais une habitude de ces fêtes, alors que notre porte-monnaie rétrécit et nous oblige à faire de grands efforts afin de conserver ces habitudes. C’est peut-être alors l’occasion de réfléchir à l’origine de ces rituels, à leur signification cachée et aux motivations qui nous conduisent à les perpétuer.

2) C’est le bonheur qui compte

Tout le monde ne sait pas ou a oublié que les générations passées ne célébraient pas les fêtes de fin d’année avec les mêmes produits et le même faste que nous voudrions étaler aujourd’hui. Étaient-ils moins heureux ? Cela les empêchait-t-il de fêter ou d’exprimer le caractère exceptionnel des jours de fête ?

Il est possible qu’ils aient eu d’autres sources de satisfaction et peut-être pourrions-nous encore nous en inspirer! Il se peut également que ce soit à nous de trouver et d’imaginer d’autres formes pour fêter Noël d’une manière plus simple, mais qui contribuerait à la réalisation de notre être: créer des occasions pour nous sentir bien, dans le plaisir de passer du temps avec les personnes qui nous sont chères, celles qui sont proches de notre cœur. Avec elles, nous aimons rire et plaisanter, faire des projets et partager l’intimité de notre maison et de nos émotions.

Sommes-nous capables d’imaginer un Noël qui ne réclame pas plus d’argent que d’autres moments de fête ? Un Noël pendant lequel nos poubelles ne gonflent pas de façon exagérée ? Et un Noël où notre système digestif ne soit pas obligé de travailler à outrance

Pouvons-nous imaginer des fêtes de fin d’année pleines d’énergie et de vitalité, avec beaucoup de temps pour nous-mêmes, pour réaliser tout ce qui nous tient à cœur ? Et si Noël était simplement une occasion pour répondre au besoin de se rééquilibrer et de récupérer en s’échappant du stress de la vie frénétique que nous menons et des pollutions environnementales ?

C'est le bonheur qui compte

3) Ne laissez plus l’économie industrielle faire la loi

Bien souvent, distraits que nous sommes par les apparences, nous vivons cette période en obéissant aux lois du marché, aux dogmes de l’industrie qui nous poussent à la consommation et qui nous dirigent vers le tout prêt … à jeter ! L’économie industrielle a créé autour des fêtes une grande série de besoins induits, vraiment superflus: plats exotiques ou hors saison, guirlandes énergivores, multitude de produits néfastes pour la santé, exubérance d’emballages non recyclables, … 

En suivant ou en poursuivant ce que nous inculque l’économie industrielle, non seulement nous perdons une grande quantité d’argent et en oublions presque l’origine traditionnelle de ces fêtes, mais nous perdons aussi notre liberté de choisir et d’agir parfois différemment des autres. Comme des moutons, nous répétons chaque année les mêmes rituels pour respecter certaines traditions qui n’ont pratiquement plus rien de culturel. 

Où sont-elles passées ces valeurs qui parfois animent les êtres humains, qui leur font déployer de grandes forces pour agir ensemble et créer des événements collectifs dignes du caractère exceptionnel d’une fête ?

4) Pourquoi faire un calendrier de Noël ?

Généralement l’alimentation dans la période des fêtes, plutôt que de nous activer, nous prive d’une grande quantité d’énergie qui nous fait par conséquent défaut pour bien gérer cette période. Nous consommons des aliments qui nous rendent flasques et qui nous ralentissent. Nous arrivons ainsi aux portes de l’hiver fatigués et démotivés, en ayant pris du poids et avec parfois des complexes en plus. Le manque d’élan et d’initiative étouffe notre capacité à créer des alternatives. Cette période de Noël pourrait se transformer plutôt en une merveilleuse occasion de prendre soin de nous avec douceur et amour. Apprenons à nous ressourcer !

5) Créer un lieu « hygge »

Le terme « hygge » d’origine danoise indique un sentiment de bien-être dérivé à la fois d’une ambiance chaleureuse et de la joie de vivre l’instant présent.

Il se traduit par s’entourer de matériaux naturels et qui donnent une sensation de chaleur comme des bougies, des éléments en bois ciré ou bien une couettes très chaudes; mais également des plantes vertes, une boisson chaude et d’autres choses encore.

Il s’agit aussi de s’entourer des personnes qui nous font du bien et de partager avec elles des gourmandises qui nous donnent le sourire. Gâteaux et pâtisseries font partie du hygge, mais sans oublier leurs effets secondaires, comme notre désespoir lorsque nous montons sur la balance qui affiche 3 kilos de plus !

Créer un lieu Hygge

6) Soyons créatifs avec les produits locaux 

Le menu du repas de Noël fait la une de nos conversations déjà longtemps avant les fêtes. Lorsqu’enfin Noël arrive, nous attendons avec impatience le moment de nous mettre à table pour le fêter. 

En achetant les produits pour le repas de Noël nous faisons des choix budgétaires, de santé et aussi politiques. Soutenons-nous les industries polluantes pour la Planète ou plutôt les productions locales sans pesticides ? Générons-nous une montagne de déchets ou bien les réduisons-nous le plus possible ? Consommons-nous des grandes quantités d’électricité ou y faisons-nous attention ?

Faisons donc attention aux ingrédients que nous choisissons.

Lorsqu’une denrée commence à prendre place dans les plats traditionnels sur un vaste territoire, cela signifie que certains producteurs augmentent leur production pour couvrir une demande qui bien qu’importante, reste limitée à quelques jours dans l’année. Afin de pouvoir vendre la plus grande quantité possible de leur marchandise exceptionnelle, ces producteurs ont besoin d’une structure adéquate qui représente beaucoup d’investissements et ne sera guère utilisée durant le reste de l’année: grosse chaîne de transport, points de ventes supplémentaires … 

Si les ventes ne sont pas à la hauteur des attentes, les investissements seront perdus et toute l’activité qui était déjà très irrégulière, sera mise en danger. Ainsi, en consommant ces produits devenus partie prenante de la tradition grâce aux slogans publicitaires et nous nous donnons bonne conscience en ayant l’impression d’avoir respecté la tradition, alors qu’en réalité, nous n’avons fait qu’obéir aux dogmes de la grande distribution !

Au lieu de cela, préparons plutôt des menus riches en nutriments essentiels à notre bonne santé. Redécouvrons, même en cette période, des aliments sains et naturels à travers des préparations originales, pleines de goût, et qui nous aident à garder la forme. Les fêtes de fin d’année sont aussi l’occasion de préparer soi-même des plats oubliés, d’inventer de nouvelles façons d’employer les produits locaux et de saison et de réaliser des plats créatifs, colorés et pleins de vie !

Voici quelques idées pour traverser les fêtes de fin d’année autrement, en prenant soin de soi tout en se faisant plaisir. Garder la forme pendant les fêtes est la meilleure chose pour commencer la nouvelle année avec le bon pied. 😉

Cet article vous a plu ? Dites-le dans les commentaires 😄

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *