Le lait, un aliment pour tous

Le lait est un véritable tissu-aliment, dont la composition complète et équilibrée convient aussi bien aux organismes en croissance qu’aux personnes âgées.

Le lait, un aliment pour tous

5 raisons d’aimer le lait

1) Le lait a un pouvoir sédatif élevé sur le système nerveux; c’est un excellent inducteur du sommeil.

2) Le lait froid ou à température ambiante ne trouble pas le foie, car ses protéines sont associées au galactose qui est un sucre facile à digérer. Le foie utilise ce sucre pour ses opérations biochimiques.

3) Le lait froid ou à température ambiante ne fatigue pas les reins, étant un aliment pauvre en substances azotées et ayant aussi un effet diurétique marqué.

4) Le lait ne sollicite pas trop le pancréas, car la présence de protéines et de lipides ralentit le métabolisme des sucres.

5) Le lait soutient le système musculaire et le système cardiovasculaire, qui bénéficient des sucres du lait ainsi que de son équilibre entre le calcium et le potassium.

8 raisons d’aimer le lait

Les protéines du lait

Le fromage, bien qu’issu du lait, a des caractéristiques très différentes. Le lait provoque une sédation du système nerveux, tandis que le fromage déclenche une excitation de ce système à cause de la taurine et de la tyramine dont les fromages sont riches.

En thérapie nutritionnelle, l’utilisation de protéines animales au repas du soir est déconseillée, sauf en cas de besoin thérapeutique spécifique. Les protéines animales, indispensables à notre alimentation, sont beaucoup plus adaptées au déjeuner, lorsque nous avons besoin d’une plus grande réponse du système nerveux dans les activités physiques et d’une plus grande vigilance dans les activités mentales.

🍶 Le lait, en raison de son effet sédatif sur le système nerveux, est le seul aliment à base de protéines animales toléré au repas du soir. Les protéines du lait, bien que profondément différentes de celles de l’œuf, remplissent une fonction très similaire : elles sont capables de se transformer en différents tissus selon les besoins.

🥛Pour ces différentes raisons, il est conseillé de prendre 200 ml de lait froid ou à température ambiante par jour, sauf en cas d’allergie ou d’intolérance.

Composition du lait

Les principaux composants du lait se retrouvent dans différents états physiques : les matières grasses sont présentes sous forme d’émulsion (ce qui les rend faciles à digérer par les nourrissons et les enfants) ; la caséine sous forme de suspension colloïdale ; les oligo-éléments, le lactose et les protéines de lactosérum sont en solution.

Le lait contient des protéines, des glucides, des lipides, des vitamines liposolubles (A, K, E et D) et des vitamines hydrosolubles (groupe B, riboflavine, acide pantothénique), ainsi que des oligo-éléments (potassium, phosphore, sodium).

Les protéines du lait (3-5 %) sont parmi les plus assimilables. Elles sont faciles à digérer et contiennent tous les acides aminés essentiels.

Les sucres (5 %) sont surtout représentés par le lactose qui facilite l’absorption du calcium dans l’intestin grêle et favorise le développement de la microflore lactique dans le côlon.

Les lipides (3-7 %), composés de triglycérides, de phospholipides et de cholestérol, sont protégés par une membrane lipoprotéique et ont une température de fusion inférieure à celle du corps humain, ce qui facilite la digestion.

Dans 100 g de lait on trouve  :

  • calcium 119-141 mg 
  • potassium 150-180 mg 
  • phosphore 93-106 mg 
  • sodium 30-40 mg 
  • magnésium 12-14 mg 
  • fer traces.

La sérotonine est présente en quantité importante : il s’agit d’un pilier de l’équilibre du système nerveux. Le calcium régule aussi le système nerveux. La sérotonine et le calcium, associés aux autres nutriments, permettent au nouveau-né un développement psychomoteur complet.

Composition du lait

L’emploi du lait pasteurisé

Le lait pasteurisé ne doit jamais être bouilli, car il est déjà pasteurisé. L’ébullition appauvrit nutritionnellement le lait et dénature ses les protéines en le rendant plus difficile à digérer. Par conséquent, il est préférable de boire le lait à température ambiante ou froid pour que sa digestion soit optimale.

L’ébullition est cependant impérative pour le lait fraîchement tiré de l’animal, car il peut ne pas être stérile.

Le lait de brebis et le lait de chèvre

🐑 Le lait de brebis est le plus riche en lipides, protéines et oligo-éléments. Ce lait est contre-indiqué pour les personnes ayant des difficultés digestives ou des troubles intestinaux.

🐐 La chèvre se nourrit principalement de pousses et d’écorces d’arbres : elle absorbe donc moins de substances potentiellement allergènes que d’autres animaux. Le lait de chèvre peut parfois convenir à l’alimentation des personnes allergiques ou intolérantes.

Lait pasteurisé, lait de brebis et lait de chèvre

L’allergie au lait

👶 Les manifestations allergiques dérivant du lait peuvent être localisées dans l’intestin, la peau ou le système respiratoire. L’allergie aux protéines du lait peut survenir à tout âge, mais le plus souvent pendant l’enfance. 🍼

Il existe plusieurs facteurs prédisposants :

  • l’immaturité fonctionnelle et structurelle de la muqueuse intestinale,
  • le déficit des mécanismes immunitaires destinés à l’exclusion et à l’élimination des antigènes, surtout dans les premières années de vie,
  • les infections intestinales, très fréquentes dans l’enfance, qui augmentent la perméabilité de la muqueuse et empêchent la sélection des fragments qui doivent ou non passer dans la circulation,
  • l’augmentation du nombre de vaccinations,
  • l’introduction précoce et incorrecte du lait de vache dans l’alimentation du nourrisson.

Résumé

🥛 Le lait est un aliment complet. Il contient des protéines, des glucides (sucres), des lipides (graisses), des vitamines liposolubles (portées par les graisses), des vitamines hydrosolubles (portées par l’eau), et des oligo-éléments.

👵 La composition complète et équilibrée du lait en fait un aliment très adapté à toutes les étapes de la vie.

Le lait a un effet sédatif sur le système nerveux en raison de la présence de sérotonine et de calcium. Ces derniers favorisent la relaxation des structures musculaires.

🥛 Il est conseillé de prendre 200 ml de lait froid ou à température ambiante par jour, sauf en cas d’allergie ou d’intolérance.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *