| | | | | | | | |

Tout ce que l’on connaît au sujet de la Spiruline en 2023

La spiruline, aussi appelée Arthrospira, est une cyanobactérie de couler bleu-vert. Son nom dérive de l’aspect en spirale que l’on remarque en la regardant au microscope. Aujourd’hui, la spiruline est largement utilisée en agriculture, en diététique et dans l’industrie pharmaceutique.

La spiruline est un vrai cocktail nutritionnel

Structure de la spiruline

La spiruline contient de la chlorophylle. La chlorophylle a la même structure que l’hémoglobine (une protéine qui se trouve dans les globules rouges) à l’exception de l’atome central, à l’intérieur duquel on trouve du fer dans le cas de l’hémoglobine et du magnésium dans le cas de la spiruline. On sait que l’hémoglobine est la protéine qui transporte l’oxygène dans les globules rouges, et la spiruline contribue largement à cette fonction (Cheng.Wu et autres, 1994). 

La spiruline exerce d’autres nombreuses actions grâce à sa structure et au fait qu’elle contient de la chlorophylle : elle est utile pour la formation des globules rouges, augmente l’énergie, améliore la désintoxification du foie, limite la croissance bactérienne dans le tube digestif, bloque la production de levures et de champignons et élimine la mauvaise haleine (Ghaeni et Roomiani, 2016).

La composition nutritionnelle de la spiruline varie selon les conditions dans lesquelles elle est cultivée. Par exemple, la teneur en iode varie selon que la spiruline est cultivée en eau salée ou en eau douce. 

Il faut souligner que la paroi cellulaire de la spiruline est composée de protéines, de glucides et de lipides. On n’y trouve pas de cellulose insoluble qui pourrait rendre la spiruline indigeste. Par conséquent, la biodisponibilité des nutriments de la spiruline peut être meilleure que celle d’autres sources alimentaires, en particulier les végétaux (Selmi et autres, 2011).

Sécurité

De nombreuses études toxicologiques ont prouvé l’innocuité de la spiruline. Cette cyanobactérie fait partie des substances reconnues par la Food and Drug Administration des États-Unis dans la catégorie considérée comme sûre. Dans la spiruline, on a mesuré également le 3,4-benzopyrène, un bon indicateur de la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques, qui sont de puissantes substances mutagènes et cancérigènes. Les quantités observées sont plus faibles que celles trouvées dans les légumes les plus courants (Chamoro, 1980). Il faut néanmoins souligner que la spiruline produite en France par de fermes artisanales est exempte de ces substances. Le risque d’en trouver est présent dans les productions industrielles de spiruline.

Oligo-éléments et vitamines

La spiruline contient de nombreux minéraux et oligo-éléments :

  • calcium
  • chrome
  • cuivre
  • fer
  • magnésium
  • phosphore
  • potassium
  • sélénium
  • zinc

Les oligo-éléments sont des nutriments essentiels dont l’organisme a besoin en petite quantité dans l’alimentation quotidienne. Ils jouent un rôle majeur dans diverses activités cellulaires. L’un de ces oligo-éléments est le sélénium, qui est impliqué dans les fonctions des systèmes immunitaire, reproducteur et cardiovasculaire, ainsi que dans la désintoxication.

La proportion relative de calcium et de phosphore (Ca:P) présente dans la spiruline est compatible avec la préservation de la santé osseuse, en réduisant ainsi le risque de décalcification. 

On y trouve aussi de nombreuses vitamines : A, B1, B2, B3, B5, B6, B7, B8, B9, D, E, et K.

La spiruline contient également des caroténoïdes, les acides linoléique et gamma-linolénique, de la phycocyanine, de la lutéine, de la zéaxanthine, des fibres et plus de 65% de protéines.

Protéines

La spiruline n’a pas de cellulose dans sa paroi cellulaire, étant composée de mucopolysaccharides, ce qui la rend facile à digérer et à assimiler. Cela permet de bénéficier facilement des protéines de la spiruline (Branger 2003). 

Cet élément est très important car, avec l’âge, les difficultés de digestion et d’assimilation augmentent. La spiruline permet de disposer de protéines, tout comme de ses autres micronutriments, même en cas de troubles digestifs.

La spiruline est composée à plus de 65 % de protéines, ce qui est une proportion extrêmement élevée pour un végétal, et elle contient huit des neuf acides aminés essentiels. C’est l’une des raisons pour lesquelles elle est devenue si populaire chez les végétariens.

Effets sur le diabète

Des effets anti-diabétiques ont été observés avec une supplémentation de 2 g de spiruline par jour pendant deux mois. La baisse de la glycémie à jeun et après les repas, ainsi que de l’hémoglobine glyquée montrent les propriétés antidiabétiques de la spiruline (Parikh et autres, 2001).

Maladies cardiovasculaires

En administrant de la spiruline à des patients ayant eu un infarctus du myocarde, il a été constaté une réduction significative du cholestérol sérique, des triglycérides, du cholestérol LDL et une augmentation du cholestérol HDL (le bon cholestérol) (Rumamoorthy et autres, 1996).

Une étude clinique a révélé une réduction significative du rapport LDL:HDL chez 15 patients ayant reçu de la spiruline (Mani et autres, 2000).

Des taux de cholestérol LDL et de triglycérides élevés peuvent accentuer le risque de maladies cardiovasculaires. La spiruline peut donc avoir des effets bénéfiques pour la prévention des maladies cardiovasculaires. 

Le rôle de la spiruline dans l’immunité

Il existe des recherches sur la spiruline qui montrent ses effets antibactériens et antifongiques (Funteu F., 1996). 

L’ingestion de spiruline contribue à la préservation de l’épithélium intestinal qui agit comme première barrière contre les infections (Sheahan et autres, 2003). 

La spiruline a également été reconnue pour protéger contre le rhume des foins (Simpore et autres, 2005). 

Cette cyanobactérie favorise la réponse immunitaire et améliore la résistance aux infections virales (Swartz et autres, 1987).

Des extraits de spiruline se sont également révélés utiles contre le virus de l’herpès et le virus de la grippe. Il a été démontré que les extraits de spiruline aident aussi les systèmes de défense de l’organisme qui empêchent la prolifération incontrôlée des cellules cancérigènes. (Blinkova, 2001, Hirahashi et autres, 2002). 

De nombreuses expériences ont montré que la spiruline a une action régulatrice favorable sur le système immunitaire (Borchers, 2007). 

La spiruline stimule l’activation des macrophages ainsi que l’activité des lymphocytes T et natural killer. Ce processus induit la libération d’interféron gamma, qui peut conduire à l’inactivation du virus (Borchers 2009).

Une étude Israëlienne (2021) a montré que la C-Phycocyanine contenue dans la spiruline peut prévenir les formes graves de Covid-19 qui affectent sévèrement les poumons.

Effets anti-inflammatoires

Des études récentes révèlent que la bilirubine libre contenue dans la spiruline exerce des actions importantes en tant qu’inhibiteur puissant de l’activité de la NADPH oxydase. La phycocyanobiline (PCB) présente dans la spiruline s’est également révélée être un puissant inhibiteur de ce complexe enzymatique (Helliwell 2011). Lorsqu’elle est administrée par voie orale, la spiruline peut exercer un large éventail d’effets anti-inflammatoires (McCarty 2007).

Propriétés antioxydantes

La spiruline contient des acides phénoliques, des tocophérols et du bêta-carotène qui sont connus pour exercer une activité antioxydante (Miranda et autres, 1998). 

Des études ont révélé que l’ingestion de spiruline traite ou prévient le stress oxydatif et l’inflammation, ainsi que les dommages induits par ces facteurs. Bien que ces études n’aient pas directement recherché les effets de la spiruline sur le système cardiovasculaire, les résultats obtenus montrent clairement que l’activité antioxydante et anti-inflammatoire de la spiruline se reflète également sur ce système (Deng et Chow, 2010).

La spiruline contient 80% plus de calcium que le lait, 670% plus de protéines que le tofu, 3100% plus de bêta-carotène que les carottes, 5100% plus de fer que les épinards. Ceci explique pourquoi l’activité antioxydante et anti-inflammatoire de 3 g par jour de spiruline est supérieure à celle de cinq portions de fruits et légumes (Moorhead et autres, 2005).

Effets anticancéreux

De nombreux chercheurs ont découvert que la phycocyanine, qui est un pigment présent dans la spiruline, possède une puissante action antioxydante, anti-inflammatoire et anticancéreuse (Subbashini et autres, 2004). 

Il a été avancé que l’action antioxydante et immunomodulatrice combinée de la spiruline pourrait être un mécanisme possible de destruction des tumeurs et pourrait jouer un rôle dans la prévention du cancer. En particulier sur le processus de formation d’un cancer oral, la spiruline a montré la capacité de faire régresser la tumeur après des applications topiques ou prises orales (Shaklee et Schartz 1988). 

Dans le cas des mâcheurs de tabac au Kerala en Inde, il a été montré qu’une supplémentation en spiruline, à raison de 1 g par jour pendant un an, entraînait la régression complète du néoplasme (Jalaia et autres, 2011).

Compte tenu des effets constatés, la spiruline peut être incorporée dans l’alimentation quotidienne en tant qu’agent thérapeutique (Baley, 2002).

Effets protecteurs contre les radiations

La radioprotection de la spiruline pourrait être due aux phyto-pigments qu’elle contient (caroténoïdes, chlorophylle, phycocyanines) et aux polysaccharides. (Hirahashi 2002).

La spiruline peut augmenter de manière significative l’activité de toutes les enzymes antioxydantes, telles que la superoxyde dismutase, la catalase, la glutathion peroxydase et la glutathion réductase. Les enfants soumis à de faibles niveaux de rayonnement pendant une longue période et supplémentés avec 5 g de spiruline par jour ont connu une réduction de 50 % du césium 137 urinaire. La phycocyanine C et les couches de polysaccharides présentes dans la spiruline stimulent la guérison des globules blancs et augmentent le nombre de cellules de la moelle osseuse. Avec le traitement, l’anémie provoquée par l’irradiation a également été réduite (Karkos et autres, 2008).

Anémie

Le manque de fer dans l’organisme induit une diminution anormale du nombre de globules rouges dans le sang et de leur teneur en hémoglobine. La spiruline est une très bonne source de fer. Elle augmente la production et l’activité des globules rouges, et permet donc de lutter efficacement contre l’anémie (Mohan et autres, 2014).

Maladies oculaires

La spiruline est capable de subvenir aux besoins quotidiens en bêta-carotène, ce qui peut aider à prévenir les maladies oculaires (Seshadri, 1993). 

Effets sur l’hépatotoxicité

L’effet hépato-protecteur de la spiruline est très prometteur (Mathew et autres, 1995). Cependant, des recherches sont encore nécessaires pour comprendre le mécanisme de protection du foie déclenché par la spiruline.

Spiruline et désintoxication

La spiruline améliore la désintoxication du foie (Ghaeni et Roomiani, 2016). 

Quand certaines substances nocives sont éliminées d’une partie du corps lors d’une cure de désintoxication, celles-ci doivent être évacuées de l’organisme le plus directement possible sans aller stagner dans une autre partie, laquelle pourrait sinon se trouver saturée et déclencher une maladie plus difficile à guérir. Lorsqu’une cure de désintoxication à base de spiruline est entreprise, il est nécessaire de la compléter par d’autres méthodes afin de nettoyer l’organisme tout entier. 

Grossesse et allaitement

Il est fortement recommandé aux femmes d’effectuer une cure de désintoxication de l’organisme tout entier avant une grossesse, période pendant laquelle la prise de spiruline seule pourrait s’avérer néfaste pour les raisons décrites plus haut.

Pendant l’allaitement, la spiruline favorise la montée de lait tout en améliorant la qualité globale de ce dernier. Cela ne comporte aucun risque pour l’enfant. 

Par sa richesse en nutriments, la spiruline aide aussi la mère à se remettre plus vite de l’accouchement.

Alimentation de l’enfant

Les protéines et les vitamines du groupe B font de la spiruline un complément nutritionnel important dans l’alimentation de l’enfant. La spiruline est également très riche en calcium, ce qui est important pour la croissance, ainsi que pour le développement des dents.

Chez les enfants en situation de dénutrition, la spiruline se révèle plus facile à assimiler que les poudres de protéines de lait (Kelly et autres, 2011).

Les niveaux d’anémie ont également diminué chez les enfants lorsque leur alimentation a été complétée par de la spiruline (Branger et autres, 2003).

La spiruline est un complément alimentaire idéal pour garder les enfants en forme et soutenir leur système immunitaire. Elle peut leur être bénéfique aussi à l’école en les aidant à mieux se concentrer, mémoriser plus facilement, combattre la fatigue et gérer le stress lors des périodes d’examens.

Chez l’adolescent, la consommation de spiruline peut être conseillée pour lutter contre les carences dues à une mauvaise alimentation ou à une mauvaise hygiène de vie (alcool, tabagisme, manque de sommeil, etc.).

La dose quotidienne consommée varie selon le poids et l’âge de l’enfant et doit être couplée à une alimentation saine et variée. 

Système hormonal

La spiruline est le seul aliment, à part le lait maternel, qui contient des acides gras essentiels, des acides aminés essentiels et du GLA qui aident à réguler l’ensemble du système hormonal (Ramesh et autres 2013).

Sport et spiruline

La spiruline est un véritable cocktail nutritif pour le sportif. Par les principes actifs qu’elle contient, cette algue permet d’optimiser de façon physiologique et naturelle les capacités des sportifs, qu’ils pratiquent pour leur loisir ou qu’ils soient sportifs professionnels.

La spiruline peut être utilisée dans tous les types de sport : de résistance (musculation, natation, haltérophilie, …), d’endurance (course à pied, cyclisme, football, …), dans les sports mécaniques (auto, rallye, moto, …) ou encore les sports cérébraux (échecs, poker, bridge, …). 

Effets de la spiruline sur les performances physiques
  • Gain de force et d’énergie 
  • Amélioration de l’endurance et de la résistance à l’effort 
  • Amélioration du temps de récupération
  • Aide à la prise de masse musculaire
  • Amélioration de la contraction musculaire par la présence de calcium
  • Réduction de l’accumulation de l’acide lactique (responsable des crampes et autres douleurs musculaires) dans les muscles grâce à la présence de cuivre et de fer 
  • Réduction des inflammations

Dans tous les cas, la spiruline doit être utilisée comme un complément alimentaire et ne doit pas remplacer une alimentation riche en protéines animales et végétales.

Perte de poids

Couplée à une activité sportive, la spiruline permet de brûler les graisses plus facilement et de favoriser ainsi la perte de poids.

Cette cyanobactérie permet également la réduction calorique lors des repas sans s’exposer au risque de carences nutritionnelles.

Quand éviter la spiruline

Bien que dans la majorité des cas la spiruline ne présente aucun danger et soit bénéfique pour la santé, la consommation de spiruline doit être évitée chez les personnes souffrantes d’hémochromatose (absorption excessive de fer par l’intestin et accumulation toxique de ce fer dans divers organes), d’insuffisance rénale, de véritables allergies ou de certaines maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques.

Les patients atteints de phénylcétonurie (trouble du métabolisme des acides aminés) doivent à tout prix éviter de consommer de la spiruline en raison de la teneur en phénylalanine, l’un des acides aminés essentiels présents dans la micro-algue. 

Pour réduire les risques d’effets secondaires, veillez à vous renseigner sur les interactions entre la spiruline et les traitements en cours auprès de votre médecin ou votre pharmacien.

Attention à la surconsommation

Une surconsommation de spiruline peut entrainer des troubles digestifs ou des maux de tête. Il est toujours recommandé d’effectuer une désintoxication de l’organisme tout entier lorsqu’on prend de la spiruline.

Pour éviter les mauvaises surprises, il est donc important de commencer par de petites doses de spiruline (1g/jour au début), en augmentant petit à petit pour arriver à 5g/jour ou plus pour les sportifs de haut niveau. La spiruline ne doit jamais remplacer une alimentation riche en nutriments.

Choisir une marque de spiruline de qualité

Privilégions les productions qui protègent la spiruline contre des pollutions extérieures. Une spiruline de mauvaise qualité pourrait présenter des éléments d’intoxication.

Il existe en France un grand nombre de producteurs de spiruline de bonne qualité. Ces productions locales et respectueuse de l’environnement sont réalisées dans des petite fermes familiales. Pour trouver le producteur le plus proche de chez vous, je vous invite à consulter la carte sur le site de la Fédération des Spiruliniers de France en cliquant sur ce lien.

Publications similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *