|

Comment freiner la maladie d’Alzheimer?

La maladie d’Alzheimer est un processus dégénératif progressif et irréversible, causé par un excès de toxines endogènes et exogènes (alimentaires, pharmacologiques et environnementales), associé à une capacité réduite de détoxification des organes.

Comment freiner la maladie d’Alzheimer?

Causes de la maladie d’Alzheimer

   Les causes de cette maladie peuvent se résumer à trois facteurs:

  1. l’accumulation de substances toxiques et en particulier des métaux lourds dans l’organisme,
  2. l’insuffisance de stimulations intellectuelles
  3. la carence de micronutriments nécessaires aux cellules pour se protéger des attaques toxiques.

1. L’élimination des substances toxiques

Dans un organisme en bonne santé, les substances toxiques sont expulsées de façon naturelle par les émonctoires. En cas de maladie d’Alzheimer, ce nettoyage ne fonctionne plus naturellement et nous devons le soutenir en :

  1. stimulant le foie, organe clé de la détoxication de l’organisme,
  2. laissant les voies rénales libres pour une meilleure élimination.

L’alimentation est très utile et il est possible d’y associer un peu d’activité physique régulière afin de stimuler davantage les processus d’élimination de l’organisme. N’oublions pas que les personnes atteintes de maladie d’Alzheimer sont généralement des personnes âgées, parfois à la limite de perdre leur autonomie : il serait prétentieux de leur demander d’exercer un véritable sport. Néanmoins, on peut envisager de les accompagner dans la pratique de mouvements simples qui requièrent à la fois un léger effort physique, mais aussi de la coordination et un peu de réflexion.

2. Les stimulations intellectuelles

🧠 L’activité intellectuelle est aussi un élément à prendre en compte dans cette maladie. La paresse intellectuelle permet à la pathologie de gagner du terrain, tandis que l’effort cérébral, même léger, mais fréquent, la freine.

L'effort cérébral freine la maladie d'Alzheimer

3. Les carences nutritionnelles

Le rôle de la silice

Le cerveau est l’organe qui contient la plus grande quantité de silice. Quand le corps en est carencé, les performances cérébrales diminuent.

La silice joue également un rôle indispensable dans la protection contre les dommages provoqués par l’accumulation de substances toxiques, en particulier l’aluminium.

Lorsque la silice est présente dans l’organisme en quantité suffisamment élevée, elle permet d’extraire l’aluminium des tissus. La silice revêt donc un rôle déterminant pour l’élimination de ce métal du corps humain.

🌿 Le silicium est un élément semi-conducteur, constituant principal de nombreuses roches et minéraux. Les plantes ont la capacité de le transformer en forme organique, la silice, en le rendant ainsi assimilable par les êtres humains. Nous trouvons donc de la silice dans les légumes, les fruits et les herbes aromatiques.

Par conséquent, dans l’alimentation en cas de maladie d’Alzheimer, les légumes doivent être présents tous les jours en abondantes quantités.

🥬🧅🍅🍆 On choisira de préférence des légumes riches en eau de végétation comme le fenouil, l’endive, la chicorée, la scarole, la tomate, le chou-fleur, l’oignon cru et cuit, la chicorée, l’aubergine, le poivron, la laitue et les courgettes. Ces derniers pourront également faciliter le transit intestinal en cas de constipation (fréquente chez les personnes âgées) et avoir un effet calmant en cas d’agitation ou d’irritabilité.

La vitamine E

La vitamine E protège les cellules des substances chimiques, soutient le cœur, le système lymphatique et le système immunitaire, et améliore le transport d’oxygène dans le sang.

L’huile d’olive, riche en vitamine E, est donc un aliment de choix et doit être utilisée aussi bien crue que dans les cuissons sautées et par friture.

🫒 La vitamine E est également présente dans les amandes, les noisettes, les noix, les olives, les pignons de pin : ces aliments doivent tous être présents dans l’alimentation quotidienne en cas de maladie d’Alzheimer.

En cas de maladie d'Alzheimer l’œuf est la source de protéines à privilégier.

L’œuf

🥚🍳 En cas de maladie d’Alzheimer, l’œuf est la source de protéines à privilégier. Il contient les nutriments utiles au système nerveux et protège la fonction rénale.

Les viandes

Dans l’alimentation en cas de maladie d’Alzheimer, il est utile de réduire les viandes rouges, car elles contiennent plus de déchets azotés, et d’exclure les cuissons prolongées, qui altèrent les nutriments.

Les poissons

🐟 Les produits de la pêche soutiennent et stimulent les fonctions neurologiques.

🥔 Dans de nombreux cas, il faudra associer des aliments riches en potassium (artichaut, haricots verts, pomme de terre…) et en calcium (lentilles, noisettes…) pour modérer la stimulation thyroïdienne exercée par la teneur en iode et en phosphore de certains poissons comme le maquereau.

Les œufs de poisson, bien que capables d’exercer un stimulus marqué sur le système nerveux et les fonctions intellectuelles doivent être consommés avec prudence.

Autres aliments

🌶️🍋 Le persil, le piment, le safran, les câpres et le jus de citron accélèrent la transmission neurologique et sont donc très utiles.

❌🧀 Les fromages sont contre-indiqués à cause de leur forte teneur en graisses saturées et parce qu’ils le ralentissent la thyroïde.

Le gluten

La fonction rénale doit être protégée pour faciliter la détoxification. Pour ce faire, il est utile de réduire le gluten et d’utiliser à la place du riz, des pommes de terre, du sarrasin et du maïs. Ces ingrédients peuvent être préparés en les associant par exemple à :

  • anchois, safran, lentilles, orties… pour un soutien neuropsychique
  • ou courgettes, persil, pignons de pin, basilic, haricots verts…pour un effet sédatif.
La fonction rénale doit être protégée en cas de maladie d'Alzheimer

L’eau

🚰 L’eau du robinet est parfois chargée de substances toxiques (métaux lourds, pesticides, résidus médicamenteux…). En cas de maladie d’Alzheimer, comme pour toutes les autres pathologies liées à intoxication (cancer, intestin irritable, hypercholestérolémie, obésité), il est prudent de filtrer de manière efficace l’eau du robinet si on souhaite la boire ou l’utiliser en cuisine. 

💧Il est tout aussi prudent de boire de l’eau non minérale afin de protéger les reins : les eaux minérales élèvent le pH urinaire en facilitant l’agrégation des sels qui ralentissent l’élimination des substances toxiques.

Petits déjeuners adaptés en cas de maladie d’Alzheimer

BoissonsAliments
Lait entier non réchauffé
ou
Lait d’amandes non réchauffé
+
Thé au citron
ou
Karkadé au citron
ou
Tisane de gingembre et citron
ou
Café d’orge
ou
Tisane de camomille
Yaourt au lait entier nature
ou
Kéfir de lait
+
Pain grillé
ou
Galettes de céréales soufflés sans gluten
+
Huile d’olive et œuf mollet
ou
½ avocat 
ou
Purée d’amandes/noisettes
ou
Jambon cru

Menus adaptés en cas de maladie d’Alzheimer


Menus d’hiverMenus d’été
DéjeunerSalade d’avocat, radis et oignon
Pain grillé frotté à l’ail
Sole à la sauge et aux amandes
Glace à la noisette
Salade composée avec olives et oignon
Omelette aux orties
Quinoa sauté
Mangue au citron
DînerChicorée en salade
Riz complet aux endives
2-3 noix

Salade de laitue aux pignons de pin
Lentille à la sauge et au romarin
Pain grillé frotté à l’ail
3-4 amandes
Menus adaptés en cas de maladie d’Alzheimer

Recette : sole à la sauge et aux amandes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 4 soles 
  • 1 gousse d’ail 
  • 8 feuilles de sauge
  • 16-20 amandes
  • persil
  • huile d’olive
  1. Retirez la peau de la sole : faites une incision juste avant la queue et soulevez 1-2 cm de peau à l’aide d’un couteau. Attrapez fermement le bout de peau soulevé puis tirez fort en direction de la tête.
  2. Avec un ciseau, de la queue vers la tête, coupez les nageoires pour obtenir une sole aux bords lisses.
  3. Rincez les soles et essuyez-les.
  4. Pelez et émincez l’ail.
  5. Dans une poêle, versez 8 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez l’ail et les feuilles de sauge, puis faites dorer quelques minutes.
  6. Ajoutez maintenant les soles, couvrez et faites cuire une dizaine de minutes sans retourner le poisson.
  7. Au moment de servir, ajoutez sur chaque sole 4-5 amandes grossièrement hachées et du persil haché.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *