4 Règles alimentaires en cas de pancréatite chronique

La pancréatite chronique est une maladie inflammatoire persistante du pancréas. Il s’agit d’une dilatation irrégulière du système canalaire, qui peut ensuite évoluer vers une atrophie.

L’alimentation en cas de pancréatite chronique repose avant tout sur la gestion des glucides, en se référant à toutes les indications détaillées dans l’article « Régime alimentaire contre le diabète« .

L’alimentation en cas de pancréatite chronique repose avant tout sur la gestion des glucides

1) Les glucides

Pour les glucides, on se limitera à 50-60g de pâtes, préférables à l’utilisation du riz ou des pommes de terre. 

2) Les protéines

Une attention particulière sera apportée à la préparation des protéines. En effet, les protéines animales doivent être cuites le plus simplement possible et avec une cuisson très courte, car toute cuisson prolongée rend les aliments indigestes.

C’est pourquoi, par exemple, en cas de pancréatite chronique on n’utilisera jamais une daube longuement cuite, ni les viandes préalablement passées dans la farine, comme la blanquette de veau ou le bœuf bourguignon. Pour la même raison, la viande bouillie (pot-au-feu, poule au pot) n’est pas bonne en cas de pancréatite chronique. Dans ce type de préparation, le tissu qui constitue la charpente de la viande perd la quasi totalité de ses propriétés nutritionnelles. Ce mode de préparation devient un élément aggravant pour les fonctions digestives.

Bien plus digestes et bien moins irritants pour le pancréas sont :

  • le filet grillé
  • la fondue bourguignonne, dans laquelle les petits morceaux de viande sont rapidement frits dans l’huile d’olive
  • le poulet rôti, cuit dans sa propre peau pour que la cuisson se fasse sans perte de nutriments
  • les boulettes de bœuf légèrement cuites dans la sauce tomate
  • le carpaccio de veau

Le poisson requiert plus de travail au niveau digestif. En fait, toute personne atteinte de pancréatite chronique manifeste toujours un déficit de sucs gastriques. Par conséquent, les aliments sont moins prédigérés dans l’estomac et finissent par compliquer davantage le travail du pancréas qui est déjà en difficulté.

4 Règles alimentaires en cas de pancréatite chronique

La particularité du pancréas est qu’il ne répond pas promptement et efficacement à une demande de travail excessive et immédiate, alors qu’il s’adapte très bien à une forte demande, pourvu que celle-ci démarre progressivement. L’idée est celle d’un moteur puissant, mais qu’il faut progressivement amener au régime maximal. 

Pour en revenir à l’alimentation, les œufs ne posent pas de problème, alors que le fromage doit être évité en raison de sa richesse en graisses saturées, mais aussi parce que ses protéines sont toutes dénaturées, du fait de la montée en température du lait lors du processus de fabrication des fromages.

Les œufs ne posent pas de problème en cas de pancréatite chronique

3) À propos du son

Concernant l’utilisation du son, il faut rappeler que l’une de ses fonctions est d’inhiber l’activité de l’amylase (enzyme digestive qui décompose les glucides en sucres simples). Or, l’inhibition de l’amylase implique un excès de stimulation de toutes les autres enzymes et, en premier lieu, des protéases qui vont aggraver le tableau clinique en déclenchant une digestion des protéines endogènes de l’organisme.

4) Les matières grasses

Les matières grasses doivent être d’origine végétale, mais contrairement à la pancréatite aiguë, il est préférable de les utiliser cuites plutôt que crues. Le but est d’activer la fonction hépatique, car la plus grande stimulation sur le foie entraînera une augmentation de la dégradation des autres aliments et donc un allégement du travail pancréatique.

Rappelons encore une fois qu’un organe en difficulté doit toujours être modérément et constamment activé, en évitant les moments de surcharge de travail, mais en évitant aussi le repos total de sa fonction : ces deux modes entraînent une aggravation de la récupération fonctionnelle physiologique.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *