7 conseils pour équilibrer le cholestérol naturellement

Le cholestérol est présent dans tous les tissus, le cerveau, la bile et le sang, et est un précurseur fondamental pour la synthèse de nombreuses hormones, de la vitamine D et pour la formation des sels biliaires.

7 conseils pour rééquilibrer le cholestérol naturellement

Trop de cholestérol ?

À travers les aliments que nous lui apportons, l’organisme est normalement en mesure de synthétiser du cholestérol, qui se trouve donc naturellement présent dans le corps humain. De plus, certains aliments comme les œufs, certains types de viandes, de poissons et de produits laitiers contiennent eux-aussi du cholestérol directement utilisable. 

Dans un corps en bonne santé, la quantité de cholestérol endogène (produit par l’organisme) varie selon la quantité de cholestérol assimilé par l’alimentation, de façon à en conserver toujours la même quantité globale. Pour rester en bonne santé, il est bénéfique que le cholestérol endogène puisse constituer au moins la moitié du cholestérol total dont l’organisme dispose. 

Lorsque nous consommons trop d’aliments riches en cholestérol, la quantité en excès s’accumule dans les cellules du corps en entravant leurs fonctions. 

Lorsque le foie et les reins ne sont pas en mesure de gérer correctement le cholestérol en excès, celui-ci finit par intoxiquer l’organisme

Trop de cholestérol?

Cholestérol et intoxication

Le cholestérol revêt une fonction très importante dans la régulation de la perméabilité de la membrane cellulaire et dans l’assimilation des protéines : il est donc important que l’organisme puisse en disposer en quantité suffisante, sans que d’autres facteurs viennent compromettre son équilibre. 

Si nous consommons des aliments qui altèrent l’équilibre nutritionnel, par exemple un excès de sucres rapides, l’assimilation et la gestion du cholestérol par l’organisme deviennent problématiques. L’excès de glucides rend les parois intestinales perméables : les aliments qui ne sont pas encore complètement digérés, donc pas encore utilisables, les traversent et atteignent ainsi le flux sanguin, puis toutes les cellules, en provoquant une intoxication

L’organisme est alors en présence de substances nocives tout en étant carencé en substances utiles. Les cellules des divers tissus ne sont pas préparées à gérer de telles substances et dysfonctionnent jusqu’à provoquer des problèmes de santé parfois très graves.

⚠️Attention: les aliments nécessaires à la synthèse du cholestérol ou qui en contiennent, figurent parmi les plus riches en protéines. Si leur consommation est excessive, celles-ci iront également entraver la circulation sanguine et l’activité cardiaque.

7 conseils alimentaires pour rééquilibrer le cholestérol

7 conseils alimentaires pour rééquilibrer le cholestérol

1. L’expérience nutritionnelle a démontré qu’il est absolument inutile d’exclure drastiquement les lipides alimentaires pour réduire l’hypercholestérolémie. 

2. Il est plutôt recommandé de stimuler la fonction hépato-biliaire, pour permettre l’élimination par l’intestin du cholestérol en excès.

Cette stimulation hépato-biliaire est obtenue avec l’utilisation correcte des aliments frits et sautés, surmontant la perplexité née après des années de fausses croyances selon lesquelles ces méthodes de cuisson sont toujours nocives.

3. 🥔 On privilégie les aliments riches en potassium à action myorelaxante pour dilater les muscles lisses des voies biliaires et faciliter l’écoulement vers l’intestin.

4. Afin de ne pas compliquer les processus digestifs, on évite

  • les préparations trop élaborées (plats mijotés, gratins, lasagnes, quiches…)
  • l’utilisation simultanée de lipides d’origine végétale et animale dans les cuissons

5. 🍏🍓 On favorise la consommation d’aliments capables de faire baisser le taux de cholestérol, tels que la pomme verte Granny Smith, les fruits rouges, les fraises et la grenade.

6. 🥝 Le kiwi est doublement indiqué pour sa forte teneur en vitamine C et pour son action de stimulation intestinale.

7. 🐟🫘🥕 Les aliments suivants sont également recommandés :

  • les légumineuses
  • les poissons
  • l’extrait frais de carotte, à prendre à jeun.

Petits déjeuners adaptés en cas d’hypercholestérolémie

BoissonsAliments

Eau citronnée
+
Thé au citron
ou
Thé sans théine (rooibos)
ou
Tisane de feuilles d’artichaut
ou
Karkadé
ou
Café d’orge
Yaourt au lait entier nature
ou
Kéfir de lait
+
Pain grillé
ou
Pain azyme (sans levure)
+
Huile d’olive et œuf mollet
ou
Purée d’amandes/noisettes

Menus adaptés en cas d’hypercholestérolémie


Menus d’hiverMenus d’été
Déjeuner
Salade de fenouil au citron
Escalope de dinde à la milanaise
Haricots verts au basilic
Pomme verte
Granny Smith

Salade verte aux radis
Filet de poisson aux tomates
Pommes de terre frites
Cerises
Dîner
Chicorée en salade
Pâtes au thon et au citron
Chou-fleur sauté
Kiwi
Salade d’artichauts
Pâtes aux lentilles
Banane

Recette : salade d’artichauts

Pour cette recette on utilise l’artichaut violet de Provence (appelé aussi poivrade) qui peut se consommer cru quand il est jeune et petit (le foin est peu développé). 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 6 petits artichauts
  • 1/2 citron pour l’eau acidulée 
  • 1/4 de citron pour l’assaisonnement
  • huile d’olive
  • sel
  1. Pour préparer la salade d’artichauts, commencez par préparer de l’eau acidulée pour conserver les artichauts sans qu’ils noircissent pendant que vous les nettoyez : remplissez un saladier d’eau froide et  ajoutez le jus d’un demi-citron.
  2. Enlevez la tiges des artichauts en en laissant 2 cm. Eliminez les feuilles externes les plus rêches.
  3. A l’aide d’un couteau, coupez la pointe des artichauts et la partie externe des tiges tout en gardant l’intérieur qui est tendre. Coupez les artichauts à moitié et retirez le foin. 
  4. Tranchez ensuite les artichauts en fines lamelles et plongez-les dans le saladier avec l’eau citronnée au fur et à mesure que vous les tranchez.
  5. Une fois terminée cette opération, mettez-les à égoutter dans une passoire pendant que vous préparez l’assaisonnement.
  6. Dans un bol, pressez 1/4 de citron (30 g environ), ajoutez 60 g d’huile d’olive, une pincée de sel et un peu de poivre. Emulsionnez à l’aide d’un fouet. 
  7. Mettez les artichauts dans un saladier, ajoutez l’assaisonnement et mélangez délicatement.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *