|

Que manger en cas d’allergie ?

L’allergie est une hypersensibilité de l’organisme à des substances généralement inoffensives et présentes dans l’alimentation, l’environnement et parfois dans les médicaments.

Que manger en cas d’allergie ?

L’origine des allergies

Le terme « allergie » vient du grec allos qui signifie autre, et ergon qui signifie « travail », c’est-à-dire une réaction anormale qui ne rentre pas dans les finalités utiles à l’organisme.

Auparavant, toutes les formes d’hypersensibilité étaient classées comme des allergies, car on pensait qu’elles étaient causées indifféremment par une activation anormale du système immunitaire. Il est apparu plus tard que de nombreux mécanismes d’action différents étaient en fait impliqués, ayant en commun :

  1. une activation anormale du système immunitaire, avec la production d’anticorps (IgE) et 
  2. la libération d’histamine, responsable de la plupart des symptômes.

Comment reconnaitre une allergie d’une intolérance alimentaire ?

🌺🌻 La réaction allergique est, par définition, immédiate. Il s’écoule en moyenne 15 minutes entre le moment du contact avec la substance allergisante et l’apparition des symptômes.

D’où vient l’allergie ?

👶 L’allergie peut être d’origine héréditaire : les enfants de sujets allergiques ont une plus grande probabilité de développer la maladie.

🌳🌼 Parallèlement aux facteurs génétiques, les facteurs environnementaux jouent un rôle important dans l’apparition des allergies. Une théorie récente, appelée « Hygiene Hypothesis« , indique l’excès d’hygiène comme l’une des causes favorisant l’apparition d’allergies. En effet, il a été démontré qu’un environnement (ou un aliment) trop stérilisé n’est pas sain pour le système immunitaire, qui devient plus sensible au développement d’allergies.

Parmi les différentes observations soutenant cette hypothèse, il a été constaté que chez les enfants vivant en milieu rural ou ayant un chat à la maison (étude se référant aux deux premières années de vie), la probabilité de tomber malade est significativement réduite. Les allergies sont moins fréquentes chez ceux qui sont en contact étroit avec des microbes fécaux ou alimentaires, car la flore bactérienne de ces individus, riche en microbes produisant des endotoxines, inhibe la production de protéines allergènes.

💊 L’utilisation précoce d’antibiotiques chez les enfants semble retarder le développement de cette flore bactérienne, affectée très souvent aussi par les additifs alimentaires, le mode de vie et les produits chimiques environnementaux.

Quelle alimentation en cas d’allergie ?

Quelle alimentation en cas d’allergie ?

  • Une alimentation adéquate peut réduire considérablement la fréquence et l’intensité des réactions allergiques.
  • Le régime alimentaire mis en adéquation avec l’allergie agit en synergie avec les thérapies pharmacologiques, permettant d’en réduire la posologie.

A éviter 

En cas d’allergie, il faudra impérativement exclure les aliments suivants :

  • les aliments contenant des levures encore biologiquement actives 🍕🥖🍺
  • lait et dérivés 🥛🧀
  • viande rouge, poulet et porc 🥩🍗🐷
  • fruits et légumes allergisants : fraises🍓, tomate crue🍅, ail🧄, oignon🧅, poireaux, radis, échalote, kiwi🥝, pêche blanche🍑.
  • œuf et dérivés 🥚
  • tous les produits de la pêche 🐟🦐🦪
  • fruits oléagineux : arachide 🥜, sésame, amande, …
  • aliments industriels.

En cas d’allergie reconnue, d’autres produits seront à éviter pour ne pas aggraver l’état du système immunitaire :

  • agrumes, menthe, sulfites et vanille 🍋🍊🍷
  • stimulants tels que le café, le chocolat, le thé, le cola et similaires ☕️🍫🫖🧉.

Aliments conseillés

Il est utile de soutenir le foie afin qu’il accélère le processus d’élimination des allergènes présents dans l’organisme. En parallèle on aidera la diurèse afin que cette élimination sa fasse de manière complète.

Les aliments utiles sont alors :

  • les légumes diurétiques tel que concombre 🥒, fenouil, chicorée, endive, laitue, trévise, scarole, chou-fleur, haricots verts et  courgette.
  • le veau 
  • les pommes de terre et le riz 🥔🍚.

✅ Pendant la phase aiguë de l’allergie on pourra boire une gorgée toutes les 10-15 minutes d’une solution d’eau sucrée (une cuillère à café rase de sucre roux dans 200g d’eau). Le sucre présent dans cette solution permet de soutenir l’activité du foie.

❌ On évitera les soupes et les bouillons car ils aggravent les fonctions digestives. 

Si les conseils nutritionnels sont bien suivis, il n’est pas rare que l’allergie disparaisse avec le temps ou qu’elle s’atténue au point de ne nécessiter que des administrations pharmacologiques minimes et ponctuelles.

Exemples de menu en cas d’allergie

Exemples de menu en cas d’allergie


Exemples de petit déjeuner
BoissonsCafé d’orge
ou
Chicorée
ou
Karkadé
Tisane de basilic
ou
Tisane de thym
ou
Tisane de fenouil
AlimentsGalettes de céréales soufflées sans gluten (riz, maïs, sarrasin)
+
Huile d’olive
+
1 banane 🍌
Galettes de céréales soufflées sans gluten (riz, maïs, sarrasin)
+
1/2 avocat 🥑
+
1 pomme 🍎
ou
1 poire 🍐

Exemple de menu en hiverExemple de menu en été
DéjeunerChou-fleur cru en salade
Pâtes de maïs (ou de sarrasin) aux lentilles
Fenouil à la poêle
1 poire 🍐
Concombre avec huile d’olive et sel
Escalope de veau à la poêle
Pommes de terre frites
Haricots verts sautés
Pastèque 🍉
DînerPolenta
Sauté de chou frisé
1 pomme 🍎
Salade de courgettes et de carottes râpées
Pommes de terre au persil
Abricots 🍑

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *