Quoi manger quand on a la toux grasse ?

Dans cet article, je vous explique comment vaincre la toux grasse par une alimentation qui stimule en même temps l’activité de la thyroïde, celle du foie et la diurèse. Ce trio aide le système respiratoire à retrouver son fonctionnement normal.

Quoi manger quand on a la toux grasse

Rééquilibrer les organes pour soigner la toux grasse

🫁 Il est possible d’apaiser la toux grasse grâce aux remèdes à base de figues séchées, camomille, miel et oignon proposés dans l’article « Rhume et grippe : 6 remèdes à boire« . Mais, si nous voulons soigner durablement la toux grasse, il est nécessaire d’aider le système respiratoire à retrouver son équilibre en consommant les aliments adaptés. 

Les médicaments, indispensables en phase aiguë d’une pathologie pulmonaire, n’auront aucune chance de succès à long terme si l’on ne cherche pas, par l’alimentation, à recréer l’équilibre entre les fonctions organiques.

Sur le plan nutritionnel, pour réduire la stagnation de mucus dans les poumons, on choisira des aliments qui produiront simultanément les 3 effets suivants :

  1. activer la thyroïde
  2. stimuler le foie
  3. augmenter le drainage rénal.

Aliments utiles en cas de toux grasse

1) Activer la thyroïde

🐟🍗 Pour activer la thyroïde, on utilise les aliments riches en iode et à haute teneur en protéines, comme le poisson. En cas d’asthme allergique ou d’allergies de type respiratoire, le poisson est remplacé par de la viande blanche

⚠️ A l’inverse, la protéine du fromage est la moins adaptée, car trop riche en calcium (qui ralentit la fonction thyroïdienne) et en sels et sucres (qui facilitent la prolifération bactérienne et du mucus, et sont responsables de la stagnation dans les poumons). 

🥦🍆🍐🍑 Les légumes et les fruits qui activent la thyroïde sont, par exemple, les choux (surtout crus), le céleri, les aubergines, les radis, la roquette, les poires, le melon et les pêches.

2) Stimuler le foie

La stimulation du foie est importante pour métaboliser les déchets produits par la pathologie. Grâce à l’activation de la thyroïde, ces déchets sont mis en circulation plus rapidement.

➡️ Chaque fois que le foie ralentit, il se crée un état de stagnation des déchets toxiques, qu’ils soient d’origine chimique, alimentaire ou issus d’un état pathologique

💧La stimulation du foie entraîne également une augmentation de la production d’urine, ce qui favorise l’élimination des déchets. Les aliments avantageux à cet égard sont les artichauts, les asperges, les pêches, les melons, mais aussi l’huile d’olive utilisée en cuisson à la poêle.

Aliments utiles en cas de toux grasse

3) Augmenter le drainage rénal

Si les opérations précédentes (activation de la thyroïde et stimulation du foie) sont réalisées sans augmenter le drainage rénal, elles seront inefficaces sur la pathologie pulmonaire. Le drainage rénal est vraiment la clé de voûte pour vaincre la toux grasse.

Activation de la thyroïde

🟣 Le processus décrit dans le schéma ci-dessus est valable pour toutes les pathologies d’origine bactérienne et virale.

Erreurs fréquentes

A titre d’exemple, voici quelques menus dans lesquels remplacer un aliment par un autre empêche d’atteindre le résultat voulu. 

Premier exemple : 150 g de poisson à la poêle, 1 fenouil, 1 pêche. Aucun aliment n’aggrave la fonction rénale, en effet elle est facilitée par tous. Mais si on remplace le fenouil par 150 g de blettes ou d’épinards, il y a un frein à la diurèse avec pour conséquence une rétention des liquides, même au niveau des poumons. En effet, tant les blettes que les épinards empêchent une bonne élimination rénale car les premières retiennent les liquides par excès de sels, les seconds les retiennent par excès d’oxalates. A la stimulation hépatique et thyroïdienne du poisson et de la pêche doit correspondre une facilitation de la diurèse apportée par le fenouil.

Deuxième exemple : 150 g de longe de veau grillée, salade verte et un demi-melon. Si l’on remplace le melon par une banane, le potassium de la banane annule la capacité d’élimination des liquides qui, au contraire, aurait été stimulée par le melon.

4 autres précautions importantes en cas de toux grasse

4 autres précautions importantes en cas de toux grasse

En plus de la stimulation thyroïdienne, hépatique et rénale, nous devons prendre 4 autres précautions importantes afin que la toux guérisse rapidement :

  1. 🍰 Réduire les sucres simples car ils facilitent la prolifération bactérienne et fongique
  2. 🧀🫒🥓 Réduire la consommation d’aliments naturellement riches en sodium (fruits de mer, eaux minérales, charcuteries, fromages, plats cuisinés, gâteaux salés, blettes, épinards, sauce de soya, tomates séchées, olives, chips, … ), qui ralentit la diurèse, sans pour autant éliminer complètement le chlorure de sodium ajouté en cours de cuisson
  3. 🥩Diminuer les protéines de la viande rouge car elles aggravent la fonction rénale et favorisent les œdèmes
  4. 🦐🍓🥛Réduire les aliments potentiellement allergènes même si vous n’êtes pas allergique, car ils pourraient déclencher des réactions d’intolérance alimentaire.

Sur ce dernier point, dans un état de difficulté pulmonaire, il est préférable de réduire la consommation d’aliments allergènes, même s’il n’y a pas d’allergie, car une réponse imprévisible à ceux-ci n’est pas à exclure. Le lait et ses dérivés sont les allergènes majeurs pour le système respiratoire. Les œufs, les fraises et les crustacés peuvent également déclencher soudainement une réaction allergique.

Réduire les aliments potentiellement allergènes

Menus pour soigner la toux grasse

Jour 1

Petit déjeuner : thé au citron, pain et miel. Le thé est utile pour son action diurétique, néanmoins il freine la transit intestinal. On y associe alors le miel, qui a une action laxative, mais aussi antibactérienne et antitussive.

Déjeuner : 150 g de veau, 150 g de salade verte, 50 g de pain azyme (sans levure), 2 mandarines en hiver, un demi melon en été. La thyroïde est activée par le veau et le melon ou les mandarines. Le foie est soutenu par le pain. Le drainage rénal est aidé par la salade, le melon ou les mandarines. Renoncer à la levure est avantageux car elle est allergisante et oedémateuse du fait de sa richesse en vitamines du groupe B.

Dîner : 2 pommes de terre frites, 200 g de chou-fleur sauté, 50 g de pain azyme et 1 pomme cuite. Le tonus thyroïdien est soutenu par le chou-fleur, le foie est stimulé par les frites et l’action diurétique est obtenue grâce aux pommes de terre et à la pomme cuite.

Menus pour soigner la toux grasse

Jour 2

Petit déjeuner : jus de pamplemousse, pain et confiture. Le jus de pamplemousse stimule directement le foie et exerce une action antibactérienne.

Déjeuner : 70 g de pâtes ou de riz à la sauce tomate, 200 g de chou frisé sauté avec de l’ail, cerises ou prunes ou kiwis. La thyroïde est stimulée par le chou frisé, le foie est soutenu par le mode de cuisson sauté, la diurèse est activée par le riz, l’ail et le fruit. De plus, la présence de la tomate dans le premier plat aura pour fonction de réguler le pH; l’ail exercera une action antibactérienne très utile en cas de toux grasse, le fruit apporte du fer, nécessaire aux mécanismes de transport, et de la vitamine C, comme antioxydant.

Dîner : escalope de veau poêlée à l’huile d’olive, citron et persil, 150 g d’endives ou 10 asperges cuites à la vapeur assaisonnées avec huile d’olive et citron, 50 g de pain, un demi-melon ou un quart d’ananas. Dans ce repas on privilégie la voie rénale pour contrecarrer la stagnation pulmonaire typique d’une posture couchée et pliée pendant la nuit. Cette action diurétique importante est assurée par les endives ou les asperges avec le melon ou l’ananas. La thyroïde est stimulée par le veau et le melon, tandis que le foie est aidé par le mode de cuisson de la viande et par le pain. Le persil et le citron ont ici 2 fonctions importantes : celle antibactérienne et celle d’apport de fer.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *